Voici un petit guide qui, nous l’espérons, vous sera utile. Nous le savons par expérience, ce n’est jamais facile de choisir son psy, et force est de constater que sur le net, c’est encore moins facile.

Pour réaliser ce guide, nous avons répertorié tous les sites qui proposent un soutien psychologique en ligne et nous avons tenter de lister les points sur lesquels vous devez être vigilants.


LE NOM

Cela paraît essentiel. Pourtant, beaucoup de sites (parmi les plus récents) ne précisent pas le nom du thérapeute. Nous estimons que cela va à l’encontre du contrat thérapeutique (quel qu’il soit). En effet, qui dit pas de nom, dit également pas de références ou impossibilité de vérifier ces références. Comment savoir alors si le thérapeute en ligne n’est pas votre voisin ou votre tante qui s’est autoproclamé psychothérapeute après avoir assisté à un week-end de conférences sur la psychothérapie en France (ou autres…) ? Soyons sérieux, évitez les sites sans nom, si ils ne vous inspirent pas confiance, c’est légitime. Parole de psy.

LES REFERENCES

Lorsqu’il y a un ou des noms, il y a également des références. Il existe plusieurs sortes de références :

  • La formation

Le plus important étant la formation initiale, celle qui fait que la personne s’autorise à faire des entretiens de soutien psychologique par téléphone, par tchat ou par mail. Nous avons recensé quatre grandes familles de formation sur le net :

- les psychologues : Minimum syndical affiché : le MasterPro (ou master2) de psychologie. Cependant, cela ne suffit pas. En effet, il est possible d’avoir un Master Pro de psychologie sans être psychologue. Petite explication : le titre de psychologue n’est attribué qu’aux étudiants ayant validé à la fois les épreuves du Master ET un stage en psychiatrie adulte (ce qui sous entend une supervision de la pratique). Depuis 2004, il y a obligation pour tout psychologue en exercice, de se déclarer auprès de la DASES, organisme qui se charge de vérifier tout cela pour vous avant de délivrer un numéro adéli, lequel numéro vous donne l’assurance que vous avez bien à faire à un psychologue.

- les psychothérapeutes : les plus sérieux affichent un long parcours de formation et de pratique en institution ou en libéral. Il existe toute une kyrielle de formations à diverses pratiques psychothérapeutiques, des plus connues (type TCC, MDR, PNL…) aux  plus obscures (que nous préférons éviter de citer). Certaines de ces formations ne sont accessibles qu’aux personnes ayant un bagage reconnu en psychopathologie (comme les formations aux thérapies comportementales, au bilan psychologique etc.. qui n’acceptent parmi leurs étudiants que les médecins, les psychiatres ou les psychologues). D’autres formations aux psychothérapies (autant dire la majorité) ne demandent aucun pré-requis. Ainsi, et en schématisant à outrance, il est possible, sans aucun cursus scolaire et/ou universitaire préalable, de s’inscrire à une de ces formations, d’assister à quelques week end (maximum 5 ou 6) de formation et d’obtenir un diplôme de Praticien Savamieu qui autorise de façon absolument pas officielle les nouveaux diplômés à utiliser le titre de Psychothérapeute.

Il est donc important si votre choix se porte sur un psychothérapeute de bien faire la différence entre la post formation délivrée à des professionnels dont les connaissances en psychopathologie ont été sanctionnées à la fois par un diplôme et par une expérience institutionnelle suffisante et la même formation délivrée au tout venant. Pour l’un, cette formation constituera un plus dans sa pratique, pour l’autre elle sera la base (souvent unique) de sa pratique.

Pour vous aider à y voir plus clair dans les nombreuses thérapies proposées  nous vous conseillons de visiter le site http://www.psyvig.com/ qui recense et explique la grande majorité des psychothérapies existantes, tout en mettant en garde contre les abus et dérapages liés à l’utilisation de ces techniques par des non professionnels.

- les conseillers : nous serions tentés de faire un copié/collé avec le chapitre sur les formations des psychothérapeutes. Il est évidemment préférable, si vous choisissez un conseiller, de vous renseigner sur la formation initiale du conseiller. Qu’est ce que faire du conseil conjugal (par exemple) pour une personne qui n’a pas une formation, théorique et pratique, solide en matière de psychologie du couple ? Nous vous laissons méditer là dessus…

- les psychanalystes : nous sommes perplexes quant à la pratique de la psychanalyse ou des thérapies psychanalytiques par l’intermédiaire du net que ce soit par téléphone, visio conférence ou autre (nous avons même trouvé un site ou le thérapeute psychanalyse par mail… !). La psychanalyse est un travail de longue haleine et il nous paraît fantaisiste d’envisager ce type de thérapie en dehors du cabinet du psychanalyste. Contrairement à la littérature traitant du soutien psychologique par téléphone (et qui permet d’avoir du recul et une vraie réflexion quant à cette pratique), il n’y a pas d’articles traitant de la psychanalyse par téléphone (et encore moins par mail). C’est donc une pratique très récente, peu pratiquée et qui ne dispose d’aucune référence théorique.

  • Les spécialités et/ou la pratique

La ou les spécialités peuvent s’acquérir de différentes façons :

- par des formations (conférences, cycle de formation, intêret particulier du praticien pour tel ou tel sujet approfondi grâce à des recherches menées sérieusement sur la question etc…

- par la formation initiale (choix dans l’orientation universitaire, rédaction d’un mémoire de recherche, éventuellement d’une thèse pour les plus inspirés…)

- par la pratique : par exemple, un psychologue qui travaille au sein d’une crèche acquiert des connaissances à la fois théoriques et pratiques sur l’entretien mère/enfant, sur les troubles du comportement etc…


En règle générale, les psychologues sont spécialisés dans l’entretien de soutien avec, souvent, une connaissance approfondie de ou telle problématique ainsi qu’une compétence thérapeutique acquises au cours de leur pratique professionnelle en accord avec leur spécialisation universitaire.

LE FONCTIONNEMENT DU SITE

Les sites diffèrent aussi par leur fonctionnement. Intéressez vous au fonctionnement après vous être préoccupé des points énumérés ci-dessus, cela vous évitera de perdre du temps et de l’énergie. Une offre de conseil peut être attrayante par sa facilité d’accès et décevante par son contenu. Regardez bien le site dans tous ses coins et recoins (un peu comme lorsque vous allez chez un psy la première fois, vous regardez la salle d’attente, les objets exposés, les magazines proposés etc… bref, tout ce qui fait l’ambiance), lorsque votre choix est arrêté, prenez le temps de réfléchir au type d’aide dont vous avez besoin.

  • Le soutien psychologique par mail

Vous envoyez un mail en expliquant les problèmes que vous rencontrez. Le psychologue vous répond dans les 24/48 heures. Lorsque cela est bien fait, le mail contient des reformulations, des hypothèses, des axes de réflexion. Généralement, c’est la formule la moins chère (entre 10 et 20 euros). Le mail peut être adapté si vous rencontrez une difficulté mineure, si vous êtes en proie à un questionnement qui n’est pas un choix de vie, ou en d’autres termes, si vous n’êtes pas en trop grande souffrance et que vous avez encore la possibilité d’être suffisamment serein face à vos problèmes pour pouvoir les exposer clairement dans un mail.

Néanmoins, le mail étant une réponse à sens unique, il ne peut que vous interroger et vous orienter dans une certaine direction (en fonction  de ce que vous aurez dit dans votre premier mail), direction avec laquelle vous ne serez peut-être pas d’accord (par exemple parce que vous aurez déjà exploité cette direction mais que vous avez oublié de le mentionner dans votre mail initial) auquel cas il vous faudra écrire un deuxième mail voire un troisième pour avoir une réponse réajustée. Aussi le mail peut être une bonne formule (simple, rapide, peu couteux) à condition que cela soit adapté (auquel cas cela peut devenir compliqué et couteux).

  • Le soutien psychologique par msn, tchat

Certains sites proposent un contact msn. C’est une formule plus interactive que le mail cependant l’interaction entre le consultant (au sens « qui consulte ») et le psychologue peut être ralentie par la technique elle même (temps de lecture, temps de réflexion, temps d’écriture) quand elle ne devient pas incohérente (l’un est rapide, l’autre non). Le prix étant sensiblement le même que les consultations par téléphone ou visio conférence, choisissez ce moyen de communication uniquement si vous êtes très à l’aise avec l’écrit et la pratique du tchat.

  • Le soutien psychologique par téléphone

C’est le mode de fonctionnement que nous privilégions pour notre cabinet virtuel. La parole est répartie au gré des interactions mutuelles et ce en temps réel. Le travail est sensiblement le même qu’en face à face même si il ne nous semble guère approprié pour des thérapies longues et soutenues. En revanche, dans le cadre d’une gestion de crise personnelle c’est à dire lorsque le consultant a perdu ses repères et qu’il n’arrive pas à fonctionner « correctement » (au sens de sans souffrance), le soutien psychologique par téléphone est une alternative à la consultation en face à face.

  • Le soutien téléphonique par visio conférence / skype

C’est la technique qui se rapproche le plus de la consultation en face à face, du moins si vous avez l’habitude d’utiliser une webcam. Elle permet de travailler sur le long terme de la même façon qu’une thérapie en cabinet. Cela s’adresse plus particulièrement aux personnes souffrant de conflits intérieurs qui leur rendent la vie pénible et dont le travail sur soi devient indispensable face à l’accumulation des problèmes rencontrés.

LES TARIFS

Ils sont très variables, néanmoins voici quelques points de repères :
· Consultation par mail : entre 5euros et 40 euros l’échange de mail.
· Consultation par msn, tchat, téléphone ou visio conférence : entre 25 euros et 80 euros la ½ heure.
Dans les sites de consultation par mail, nous avons recensé des sites sérieux à 10 euros l’échange de mails et des sites fantaisistes à 40 euros l’échange de mail. Malheureusement, nous avons fait le même constat pour les autres modes de consultation. Certains tarifs élevés ne sont donc pas justifiés et ne laissent préjuger en rien des compétences de la personne qui assure l’entretien. Il n’y a donc aucune corrélation possible entre le tarif et le savoir faire du thérapeute.


EN BREF

Promenez vous sur les sites proposant ce type de prestation. Soyez attentifs à l’ambiance du site, au profil du thérapeute, à ce qui est proposé.

  • Restez vigilants lorsque :

- la thérapie annoncée semble venir à bout de tous les maux, c’est très tentant de croire ce genre de chose (surtout quand ça va mal…) mais, malheureusement, vous ne pourriez être que déçu…

- la thérapie annoncée semble venir à bout de tous les maux et cela très rapidement mais cela a un coût plus élevé, vous payez l’efficacité. Reste que vous risquez d’être encore plus déçu que dans le cas sus-mentionné…

- le thérapeute a un profil qui vous paraît suspect ou trop fantaisiste (bref, il ne vous inspire pas confiance).

- le site propose des week-end (séminaires et/ou conférences et/ou autres…) de formation et/ou de développement personnel. Au moindre doute, référez vous au site http://www.psyvig.com/ et cherchez confirmation ou infirmation de vos doutes dans la rubrique « Questions/réponses » sise dans le menu à gauche.

- le site a un livre d’or. Surtout si il n’y a que des avis extrêmement positifs. Les psychologues restent des êtres humains et comme tout un chacun, même si il est très compétent et expérimenté, le psychologue ne peut échapper au vieux dicton « on ne peut pas plaire à tout le monde »…

  • Réfléchissez à l’objet de votre demande afin de cibler le mode de consultation qui vous conviendra le mieux:

- vous avez juste besoin d’un regard extérieur sur une situation difficile ?
► mail / msn

- vous avez besoin de réfléchir à une situation pénible avec quelqu’un d’extérieur, besoin de soutien quand la vie vous malmène?
► entretien par téléphone / msn

- vous avez le sentiment d’un mal être profond, même dans un environnement serein ?
► entretien en visio conférence

  • Souvenez vous que le prix n’est pas une garantie de la qualité du service.
  • Certains sites proposent des forfaits, ne vous engagez pas sans avoir, au préalable, consulté au moins une fois.

Vous l’aurez compris, sur le net, comme dans la vraie vie, on trouve de tout.

Nous espérons que ce petit guide vous aidera à faire le bon choix pour trouver le soutien que vous recherchez.